28 août

La fiscalité locale est-elle un frein à l’achat d’un bien immobilier à Saint-Lary-Soulan ?

AdobeStock_189744162

Ce mois-ci, les taux d’intérêt atteignent des records (- de 1% sur 15 et 20 ans avec un bon profil), quant aux prix de l’immobilier, ils s’emballent à certains endroits et restent relativement stables dans d’autres : résultat, les Français se sentent pousser des ailes et continuent de réaliser des projets immobiliers. Dans ce contexte, malheureusement, le poids de la fiscalité reste élevé ! Il pèse sur le budget des ménages. En effet, la part qu’il représente dans le budget des propriétaires est toujours non négligeable. Vous cherchez à acheter un bien immobilier à Saint-Lary-Soulan dans les Pyrénées ? Alors, quel est le poids réel de la fiscalité locale (avec ou sans taxe d’habitation) dans le cadre d’un financement immobilier ? Sera-t-il un frein ? Faisons le point.

En moyenne, pour les 10 grandes métropoles françaises, la fiscalité locale représente 183 € de plus par mois à acquitter », explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com. Cela signifie que la mensualité moyenne est augmentée de 183 € toutes villes confondues. Si Paris s’en tire bien avec + 97 €, la plus mauvaise élève est Nîmes, suivie de très près par Montpellier avec respectivement 230 et 225 € en plus sur la mensualité moyenne.

Exonérés de taxe d’habitation : une mensualité en plus en moyenne
S’il est vrai que la suppression de la taxe d’habitation est une bonne nouvelle        « toujours ça de gagné », la taxe foncière telle qu’elle est calculée aujourd’hui et sous réserve qu’elle n’augmente pas trop fortement, représente tout de même plus d’un mois supplémentaire de crédit. « Espérons que celle-ci ne sera pas fortement appréciée pour compenser la perte liée à la suppression de la taxe d’habitation, car dans le cas contraire, les propriétaires et qui plus est ceux qui ne font pas partie des exemptés, subiront une réelle baisse de leur pouvoir d’achat ou toutefois devront faire face à une hausse du coût total de l’achat immobilier », précise Maël Bernier.

Le calcul est réalisé pour un bien de 70 m² (prix moyen par ville selon Seloger.com en juillet 2018) financé sur 20 ans au taux moyen consenti dans la ville donnée (source : Meilleurtaux en juillet 2018), avec les montants des taxes locales (taxe foncière et taxe d’habitation) en vigueur en 2017 pour un couple avec deux enfants.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée