28 jan

C’est le moment de vendre votre appartement à Saint-Lary-Soulan !

AdobeStock_68089140

Vous souhaitez vendre un appartement à Saint-Lary-Soulan ? En 2018, pas de problème. Le marché immobilier promet d’être encore porteur. D’ailleurs, la hausse des prix devrait être modérée. Les professionnels tablent sur + 2%, de quoi attirer des acheteurs ! En 2018, le dynamisme des ventes devrait perdurer. L’engouement retrouvé pour la pierre a engendré une hausse des prix entre 2016 et 2017 avec, pour une fois, non pas Paris, mais Bordeaux en tête de classement. Après une année 2017 record en nombre de transactions, grâce à des taux restés très bas, les prix de l’immobilier restent tout de même accessibles : l’année 2018 commence sereinement.  Faisons un point sur le marché.

Le marché immobilier très dynamique
Avec presque 1 million de logements vendus en 2017, le marché immobilier hexagonal a enfin retrouvé le dynamisme de 2007. En l’espace de 3 ans (2015 à 2017), les ventes ont fait un bond de 300 000 unités supplémentaires, soit une progression de 42 % (48 % en Île-de-France et 41 % en province). Toutes les régions ont profité de cette embellie du nombre de ventes, avec évidemment des disparités entre départements. Les 10 départements les plus actifs du territoire concentrent à eux seuls 41,4 % du montant total des ventes. Il s’agit de Paris, les Hauts-de-Seine, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, la Gironde, le Rhône, les Yvelines, le Var, le Nord et le Val-de-Marne.
Ce dynamisme des ventes s’est accompagné d’une hausse des prix au m², entre 2016 et 2017, de 4,2 % (+ 1,5 % en 2016 par rapport à 2015), impliquant un prix moyen de vente au m², en France, de 2 550 €.  Les prix des appartements ont grimpé plus vite que ceux des maisons : + 4,9 % (3 385 € / m²) au lieu de + 3,7 % (2 143 € / m²) pour l’habitat individuel.

O.D. / Bazikpress © stockyimages

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée